Visite à PEC – Hinterland

Visite à PEC – Hinterland

Visite à PEC – Hinterland

Nous n’avions planifié que 2 visites de vignobles au cours de notre périple, car après tout, une fin de semaine de camping en famille et entre amis ne doit pas toujours être centré qu’autour de la passion d’un des voyageurs. Mais une bouteille de Whitecap, un charmât (vin élaboré de la même façon que le sont les Prossecco italien) du tout récent millésime 2015 et venant directement du vignoble de Hinterland, que nous avions bu autour du feu le premier soir et qui s’est vidée à une vitesse inexplicable, nous a convaincu qu’un arrêt était devenu nécessaire… Pour faire le plein!

Sous les conseils et recommandations d’un ami, j’y rencontre donc Jonas Newman ainsi que sa femme, tous deux propriétaires et fondateurs du vignoble et de la « Brewery » du bâtiment voisin, County Road Beer. Souriant, accueillant, et clairement passionné (il suffit de l’écouter pour s’en rendre compte ou de voir sa femme, Vicky, passer devant nous, voir ce que nous goûtons puis s’en servir un verre et repartir aussitôt!) pour le comprendre!

Quelques discussions, sur le vin en général et sur nos explications sur la provenance de notre intérêt sur Hinterland s’en suivirent. Jonas nous explique ensuite qu’il a passé quelques années à étudier, puis approfondir les techniques d’élaboration de vins mousseux. Pas question de se lancer dans une aventure sans en connaitre la matière à la manière d’un amateur de vin qui déciderait du jour au lendemain de partir son propre vignoble, ignorant tout des tenants et aboutissants d’une telle entreprise. Après tout, comme le mentionna Jonas, que l’on soit ingénieur ou architecte ne garantie pas que le produit sera bon au final…

En discutant sur le système assez restrictif des VQA en Ontario, il nous mentionnes qu’il se considère chanceux, voir privilégié puisque le vin mousseux est un produit un peu plus standard et facile à faire accepter par ce comité. Mais pour ce qui est de certains types de vins ou autres produits, comme son cidre pétillant, les espoirs sont plutôt faibles…

Nous donc avons eu l’opportunité de goûter les vins suivants:

Premièrement, le Borealis 2015, un Charmat rosé, puis l’Ancestral 2015, un vin de méthode traditionnelle, rosé lui aussi, tous deux sur des notes de petits fruits rouges et plein de fraicheur avec une légère préférence pour ce dernier. Puis la cuvée les Étoiles des millésimes 2009 (tellement beau et bien heureux d’en avoir en cave!) et 2012, des assemblages de Pinot Noir et Chardonnay, vieillit en bouteille plus de 26 mois, de beaux vins profonds et crémeux, avec un avantage au 2009, les années supplémentaires passées en bouteille lui accordant plus de finesse et de complexité.

Dans le registre « nouveauté », nous avons aussi goûté au Sacrement 2011, clairement le meilleur vin que j’ai eu dans mon verre ce jour là au style rappelant un vin de Champagne. Un heureux amalgame de complexité, de rondeur, de charme et de buvabilité. Dès que c’est disponible, je me lance sur cette cuvée.

Puis vinrent quelques trucs inusités dont un cidre pétillant avec un nez remarquable et une capacité rafraîchissante parfaite, un Gamay élaboré de raisins achetés d’un vignoble à Niagara (et sur lequel il y a une histoire tout à fait abracadabrante!) et une Syrah bien concentré, mais fidèle au cépage.

Hinterland

Comme j’ai déjà quelques-uns de leurs produits à la maison et que le Whitecap fut un réel coup de cœur a petit prix (et que ce millésime ne sera pas offert à la LCBO), nous sommes donc repartis avec quelques bouteilles! Bien satisfait de cette belle dégustation, nous n’avions aucune idée que ça ne finirait pas là …

County Road Beer

À notre question sur les bières disponibles à côté, chez County Road Beer, car nous voulions en acheter quelques-unes, nous recevons un refus amical… il faut goûter!

Disponible en fût sur place, nous avons donc pris le temps, avec grand plaisir, de goûter afin d’éclairer nos choix… nous sommes repartis avec 3 brassins différents. Notre été n’en sera qu’égayée!

County Road Beer

Les enfants ont adoré l’endroit, tout comme nous, autant pour le grand espace derrière les bâtiments où ils peuvent jouer et courir que pour les poules en libertés qui amusent petits et grands, pendant que les parents goûtent les produits offerts.

Un autre endroit où je veux revenir!

Visite à PEC – Hinterland

Hinterland Wine Company

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *