Qu'est-ce qu'on boit? Semaine 7

Qu’est-ce qu’on boit? Semaine 7

Qu’est-ce qu’on boit? Revue en coup de vent ou en détails de vins bus lors des derniers jours.

Question d’avoir un peu tout en étudiant le vin, la semaine qui vient de passer a surtout été consacrée aux vins de pinot noir.

Weingut Pittnauer Pinot Noir Dorflagen 2014

Weingut Pittnauer Pinot Noir Dorflagen 2014

Dans un premier temps, ce fut un atelier organisé pour aider sommeliers et étudiants au WSET (Wine and Spirit Education Trust) à goûter à plusieurs facettes d’un cépage unique. Et nous pouvons dire que nous avons été subjugués plus d’une fois! Puis, afin de rester dans le thème et avoir du plaisir, j’ai continué d’ouvrir des bouteilles de pinot noir à la maison!

Du pinot noir, en 12 nuances :

Folk Machine Pinot Noir Central Coast 2013

Folk Machine Pinot Noir Central Coast 2013

Ici le Nouveau-Monde affrontait la France dans un combat classique; la dégustation à l’aveugle, ou sans connaitre l’origine, le producteur ou le millésime. Seul le cépage était connu de tous.

Mes vins préférés? Tous du Nouveau-Monde! J’ai particulièrement apprécié les pinots de Folk Machine / Hobo Wine Company de Californie et le Pittnauer d’Autriche. Le vin français qui s’est taillé une place parmi mes préférés est le Saint-Aubin 1er Cru de du Domaine Henri Prudhon, fait dans un style classique et un peu rustique, mais j’aime ça!

Henri Prudhon & Fils Saint-Aubin 1er Cru Les Rouges-Gorges 2010

Henri Prudhon & Fils Saint-Aubin 1er Cru Les Rouges-Gorges 2010

Les vins de Folk Machine sont représentés par Agence Boires, alors que Pittnauer l’est par RéZin et Prudhon par Séguin-Robillard.

Essai d’un vin issu d’un millésime difficile :

Catherine et Claude Maréchal Bourgogne Gravel 2011

Catherine et Claude Maréchal Bourgogne Gravel 2011

Catherine et Claude Maréchal Bourgogne Gravel 2011

Le millésime 2011 est de plus en plus connu pour ses notes végétales, de verdeur. Malheureusement ce vin n’y échappe pas… La couleur tire doucement vers le grenat. Au nez, il y a des notes « vertes », végétales, puis de baies sauvages, d’épices, de terre et de vieux bois. En bouche, les saveurs de piment vert dominent, puis un peu de fruit rouge et de notes épicées. Dommage, car on peut apercevoir le vin qui se cache derrière cet aspect moins appréciable.

Le 2015 est disponible en SAQ pour 36,50$ (Code SAQ : 11903310)

C’est Vins Balthazard qui les représente : https://www.vinsbalthazard.com

Pour fini en Grand une semaine qui a été somme toute intense :

Domaine Jean-Claude Ramonet Chassagne-Montrachet 2014

Domaine Jean-Claude Ramonet Chassagne-Montrachet 2014

Domaine Jean-Claude Ramonet Chassagne-Montrachet 2014

Couleur grenat, mais jeune et translucide. Arômes de fruits rouges épicés, de fumée et un peu de beau boisé, tout en élégance. Malgré le fait qu’il affiche sa jeunesse en étant sur la retenue, on y trouve du fruit, du végétal noble, un peu de bois, des épices et une fine amertume en finale. Pas déçu d’en avoir ouverte une à ce moment-ci de son évolution!

A été vendu lors d’une opération du Courrier Vinicole de la SAQ pour 53,00$ (Code SAQ : 13006161)

 

Bonne semaine et surtout, bon vin!

 

 

 

 

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *