Domaine Chignard Beaujolais-Villages 2012

Domaine Chignard Beaujolais-Villages 2012 (IP)

Le vin est rubis brillant et translucide. Au nez, ça pinotte (mais qu’est-ce que ça veut dire ? Pinotte/pinotter est un terme utilisé pour dire que le vin exprime les arômes classiques du Pinot Noir, arômes que parfois le Gamay exprime, comme dans ce cas-ci). Saveurs de petits fruits rouges, de cerisesacidulées, un peu d’épices, de poussière et de fleur. Pas complexe ni profond au niveau des saveurs, mais elles sont bien définies et vibrantes. L’acidité du vin est assez vive, mais le vin est frais et savoureux, d’une longueur bien acceptable en bouche avec un facteur plaisir assez élevé. Fait 12,5% d’alcool.

Dommage que l’offre de la SAQ ne permet pas de mettre la main sur ce type de produits (il faut savoir que la majorité des meilleurs vins de Beaujolais ne sont pas offert en SAQ, mais en importation privée), même si récemment, plusieurs vins de grands producteurs sont disponible sur les tablettes (Foillard, Burgaud). Bref, sous peu, commentaires d’un vin d’un producteur du Beaujolais, dont les vins disponibles à la SAQ et régulièrement à ma table

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *