Vin et voyage

Vin et voyage

Le temps des vacances d’été se dirige lentement vers sa fin avec le retour éventuel des étudiants en classe. Mais pour ce qui est de l’amateur de vin, que fera-t-il ou qu’a-t-il fait lors de ses déplacements pendant sa période de congé?

Je suis un campeur assidu au sein d’une famille qui aime le grand air et les voyages. De plus, afin d’être conséquent avec le thème de mon blogue, j’aime aussi le vin! Est-ce que ces deux activités et passions, vin et voyage, peuvent cohabiter? Bien sûr!

De quelle(s) façon(s) je m’organise afin de faire coïncider ces deux passions? Voici quelques scénarios :

Vin et voyage PEC

Souvenirs de visite de vignobles à Prince Edward County

Choisir une destination où le vin peut tenir un rôle : Le Québec compte de plus en plus de vignobles et d’événements connus reliés au monde du vin, la plupart de ceux-ci étant situés près de beaux sites de camping ou autres types de destinations vacances. Il y a aussi l’Ontario ayant deux belles régions viticoles avec Niagara (j’ai pu visiter Hidden Bench récemment) et, située plus près de Montréal, la très tendance Prince Edward County (allez lire mes ces articles sur ses visites que nous y avons effectuées en mai dernier chez Norman Hardie, Grange of Prince Edward et Hinterland) logée dans un cadre magnifique et pourvu de plages où tous les membres de la famille auront du plaisir! Choisir le lieu en fonction de pouvoir visiter un endroit par jour (surtout lorsqu’accompagné de la famille, la priorité ne va pas nécessairement au vin, comme c’est le cas pour moi!) permet d’avoir du plaisir et de vivre cette passion.

Préparer son « magasinage » vin avant de partir pour les vacances : Je ne le cacherai pas, il m’arrive de faire des achats ou de les préparer en fonction de mon passage dans un secteur précis. Que ce soit à la LCBO (monopole ontarien), aux États-Unis, voir en France, la plupart de ces boutiques ont des sites internet ayant leur inventaire en ligne, permettant d’acheter puis de ramasser sur place ou de faire livrer à un endroit donné pour récupérer ces précieux flacons lorsque possible (chambre d’hôtel, entrepôts spécialisés en réception de colis ou si vous êtes privilégié, chez des amis habitant près de votre destination voyage).

 

Vin et voyage USA_1

Vieux millésimes et vins moins dispendieux ou non disponibles ici achetés aux États-Unis

C’est ainsi qu’avec les années j’ai pu avoir accès à des produits qui ne sont pas ou peu disponibles ici, offert à rabais (un sage m’a déjà dit : « préfères-tu économiser 50% de 15$ ou sauver 50$ ? », ce qui ne fait pas du Ménage à Trois un produit intéressant pour moi, tout comme les vins offert 1,50$ de moins à la LCBO…) ou encore de vieux millésimes, de quoi satisfaire l’amateur de vins matures en vous!

Voici quelques suggestions d’endroits d’où j’achète et/ou ai acheté du vin lors de précédents voyages ou de boutiques desquelles un ami s’étant généreusement offert de me rapporter une bouteille a fait ses achats :

Empirewines.com

Zachys.com

Cellaraiders.com

Les Caves Augé (France)

 

Apporter avec vous le type de vin que vous aimez : Voyager par voie terrestre permet de préparer judicieusement quelques bouteilles à apporter avec vous, que ce soit au chalet ou comme moi, en camping! Personnellement j’apporte des vins qui me plaisent, qui se marient à toute situation, car les voyages ne sont pas les meilleurs moments pour faire des accords vin-mets! Vous trouverez quelques suggestions ici, tirées d’un précédent article portant sur certains que j’ai bu en camping. Des vins plus léger ou pourvu d’une bonne acidité sont à mon sens de bons choix, ce qui explique mes choix habituellement basés sur des vins digestes et passe-partout, plus léger ou pourvu d’une bonne acidité puisqu’ils auront à faire face à des mets variés ou seront bus seul. Les vins fait de Gamay ou certain vins de Cabernet Franc sont donc des choix naturels pour moi. Je publierai en ce sens bientôt une nouvelle édition de ma série d’articles sur les vins que j’aime boire en camping.

Si vous allez au Sud de la frontière ou ailleurs, il est impératif de valider quels sont les lois et règlements du lieu où vous irez, que ce soit par la route ou les airs, puisque plusieurs restrictions s’appliquent. Consultez les limites permises pour aller aux États-Unis ou lors de votre retour au Canada et prenez de bonnes décisions ensuite! Je ne veux pas me faire moralisateur, mais traverser les douanes avec de l’alcool requiert le respect des lois, mais surtout de la franchise à l’égard de votre comportement. Ne compromettez pas votre futur (ou votre portefeuille car les taxes et / ou contraventions peuvent être salées!), tout ça que pour du jus de raisins fermentés!

Prenez aussi grand soins de ne pas exposer les bouteilles à la chaleur car le vin en souffrirait.

Une fois que le scénario de votre voyage est bien établi et que tout est bien planifié, quels sont les préparatifs additionnels que l’on doit faire pour concilier vin et voyage?

Bien ça, ce sera le sujet d’un prochain article!

Je vous souhaite maintenant une belle planification pour les vacances que vous prendrez d’ici la fin de l’année et ayez du plaisir en buvant du bon vin!

Vin et camping

Bouteilles ouvertes lors d’un voyage de camping avec des amis

LEAVE A COMMENT